La radiofréquence contre la cellulite

la radiofréquence est une onde électromagnétique de très haute fréquence (comme les ondes radios) qui permet de chauffer l’hypoderme (là où se trouvent les cellules graisseuses) sans chauffer la superficie de la peau. En profondeur, dans la graisse, la température atteint 65°, sans douleur. En superficie, elle ne dépasse pas 42° et laisse donc la peau intacte.
Lorsque la température atteint 65° ou plus, il se produit une lipoclasie (c’est à dire une destruction de la membrane des adipocyte les cellules graisseuses). Une fois détruite, la graisse ne pourra plus être stockée à cet endroit. C’est là tout l’intérêt du traitement qui vise donc à obtenir des résultats durables.
Les résultats sont rapides, parfois visibles dès la première séance mais il faut compter six à huit séances en moyenne, espacées d’une à deux semaines, pour lisser l’arrière des cuisses ou des capitons situés au niveau des fesses, par exemple. Les effets optimaux sont obtenus trois mois après la dernière séance.
Contre-indications
  • La grossesse
  • Allaitement
  • Le port d’un stimulateur cardiaque (« pace maker ») de prothèse métallique
  • Les dérèglements hormonaux
  • Le cancer de la peau
  • Des lésions cutanées sur la zone à traiter
  • Maladie neuromusculaires
  • Implant récent de collagène
  • Cardiopathie
  • Etat fébrile