ondes de choc

Soulagement rapide de la douleur et restauration de la mobilité

Onde de choc Egalement appelée ShockWave Therapy, c’est une thérapie par ondes acoustiques extracorporelles à haute intensité qui a pour objectif de traiter les pathologies musculo-tendineuses de l’appareil locomoteur.

Quels sont les avantages?

  • Rapide
  • Durable
  • Efficace
  • Non chirurgical
  • Sans médication
  • Sans effet secondaire

-C’est une thérapie non-invasive, ambulatoire

-Elle ne nécessite ni anesthésie ni médication

-La durée totale de traitement est plus courte et la récupération est plus rapide ;

-Elle n’implique pas de mise au repos strict et pas d’arrêt de l’entraînement pour les sportifs (sauf compétition).

Indications :

-tendinopathie (tendinite) calcifiée ou non à l’épaule,-épicondylopathie (épicondylite) au coude

-tendinopathie (tendinite) rotulienne au genou,

-tendinopathie (tendinite) d’Achille,

-fasciapathie (fasciite) plantaire,

-bursopathie (bursites) calcifiées ou non.

– achillodynies ;

-Calcifications, épines calcanéennes,

-mauvaises consolidations osseuses ;

-Douleurs des trigger points (points gâchette) ;

-Fibroses ;

-Douleurs dorsales et cervicales diverses ;

-Déchirures musculaires à répétition ;

-Blessures du sport

Les effets des ondes de choc

Le traitement par ondes de choc entraîne des effets mécaniques et métaboliques bénéfiques sur la douleur et la cicatrisation :

  • Action analgésique :les chocs répétés provoquent la libération de substances antalgiques (endorphines) au niveau local, ce qui permet une réduction rapide de la douleur lors de la séance. Ils entraînent également une baisse de la concentration de subtance P, neurotransmetteur de la douleur, ce qui permet de réduire la douleur.
  • Action défibrosante des tissus, qui s’apparente à celle des massages tranverses profonds : création de micro-lésions qui vont induire un processus de cicatrisation.
  • Action vasculaire :les impulsions entraînent une hypervascularisation et une revascularisation, qui permettent d’améliorer le métabolisme local, d’augmenter les facteurs de croissance et de favoriser une meilleure cicatrisation.
  • Action décalcifiante, qui va détruire les calcifications.

Indications pour la thérapie par ondes de choc

les effets secondaires

Le traitement par ondes de choc génère très peu d’effets secondaires :

 irritations, ecchymoses, douleurs locales temporaires.

Contre-indications

  • Sur la zone du tronc, en raison de la proximité avec les organes vitaux et les vertèbres ;
  • En cas de traitement anti-coagulant ou de troubles de la coagulation ;
  • En cas de pathologies de croissance (maladie d’Osgood-Schlatter qui touche le genou principalement chez le jeune sportif ; maladie de Sever qui touche principalement le talon chez le jeune sportif) ;
  • En cas de syndrome douloureux régional complexe (algodystrophie) ;
  • Pour les personnes possédant un Pacemaker ;
  • Dans le cas de présence de matériel métallique (plaques, vis…) à proximité de la zone à traiter ;
  • En cas d’infiltrations ou d’intervention chirurgicale depuis moins d’un mois ;
  • En cas de grossesse ;
  • En cas de tumeur, infection ou plaie.