Kinésithérapie Respiratoire

La kinésithérapie respiratoire permet de :

  • Diminuer l’encombrement bronchique, en facilitant l’expectoration
  • D’améliorer la fonction respiratoire et l’aptitude à l’effort
  • D’entretenir l’appareil locomoteur
  • D améliorer l’état clinique et de repérer les signes d’une éventuelle aggravation
  • Elle Prévient aussi les facteurs de risque et de récidive
  • Permet l’apprentissage des mouvements nécessaires à une respiration plus efficace et la moins fatigante possible en augmentant la mobilité du diaphragme, en corrigeant le rythme de la respiration

Exemples des motifs de consultation les plus fréquentes :

  • Traitement des BPCO
  • Dilatation des bronches
  • Asthme
  • Bronchiolite
  • Mucoviscidose
  • Réhabilitation à l’effort
  • Kinésithérapie respiratoire spécifique du nourrisson